Randonnée au Ndlovini

Publié le par Chris

Jour 15

 

Russell du Sani Lodge Backpackers a concocté quelques itinéraires de randonnée autour du camp.

Il fournit une fiche détaillée et une carte à ceux qui sont intéressés contre une caution.

Depuis le début de notre voyage, nous avons passé plus de temps en voiture que sur les sentiers et nous commençons à avoir des fourmis dans les jambes et besoin de grand air.

Donc, aujourd'hui, c'est rando. Nous monterons à Ndovini, une des montagnes qui domine le gîte, 600 mètres plus haut.

 

sani ndlovini hiking 001

sani-ndlovini-hiking-106--1-.JPG

sani ndlovini hiking 102

sani ndlovini hiking 097

sani-ndlovini-hiking-091-modif.JPG

Quelques singeries


sani ndlovini hiking 072

sani ndlovini hiking 067

sani-ndlovini-hiking-065.JPG

sani ndlovini hiking 060


Le dénivelé n'est que de 600 mètres, mais la pente nous semble raide.

Il fait chaud, il n'y a aucun arbre pour nous protéger du soleil et nous traversons de grandes étendues calcinées.

Ici, les incendies sont fréquents. On nous a expliqué qu'il s'agit de feux contrôlés pour régénérer la végétation, notamment pour les antilopes qui ne se nourrissent que de jeunes pousses.

Mais je ne suis ni une antilope, ni une gazelle et je trouve ça plutôt pénible.

Le vent est fort, nous respirons plein de cendres et nos vêtements sont noirs.

On dirait des charbonniers.


sani ndlovini hiking 026

 

Heureusement, au sommet, nous avons une vue à 360°.


sani ndlovini hiking 049

 

Nous redescendons avec les yeux irrités par les cendres.

J'ai apporté un collyre. Même périmé de quelques mois, il nous soulage bien.

A ceux qui, comme moi il y a 24 heures, pensent que marcher en montagne est synonyme de respirer de l'air pur et est forcément bon à la santé, je réponds: ça dépend.

Parce que là, si on faisait une radio de nos poumons, nous qui ne fumons pas et avons plutôt une vie saine, on aurait des surprises!

Je crois que sur la fiche de cette sortie, on pourrait ajouter la mention: attention, marcher ici nuit gravement à la santé!

Tout bien considéré, pour la rando, je préfère la Réunion.


Commenter cet article

Célia 15/10/2011 13:02


En tout cas, pour nous lecteurs, cette rando est bien belle ! On peut pleinement profiter de ces très beaux paysages photographiés, assis derrière nos écrans en respirant de l'air pur.


Chris 17/10/2011 10:37



Ce n'était pas mal quand même.


BISES à toi, Célia.



samaurore 10/10/2011 21:18


Excepté la cendre et les odeurs de bois brûlé ca donne quand même envie d'y faire un tour dans ce Drakensberg sauvage! Certes, il n'y a pas les îlets de Mafate mais les plaques de neige du Sani
Pass, c'est plutôt insolite pour l'Afrique du Sud.


Chris 13/10/2011 08:25



C'est vraiment que la neige, c'était bien dépaysant.